Quel est le meilleur soutien-gorge pour vous ?

Publié le : 24 décembre 202011 mins de lecture

Il y a longtemps que le soutien-gorge est devenu une pièce indispensable de la garde-robe féminine. Les magasins de vêtements pour femmes, les magasins de lingerie spécialisés, les magasins de soutiens-gorge et même ceux en ligne, qu’en un seul clic vous achetez la pièce que vous voulez. Les options sont nombreuses. Et ni de variété : il a de toutes les couleurs, avec de la dentelle, avec de la broderie, sans couture, avec du remplissage et même ceux qui déguisent de gros seins.

Mais comment choisir le vêtement idéal pour votre corps ?

C’est difficile à savoir. Le soutien-gorge ne peut être ni trop serré ni trop large, au point de ne pas maintenir votre poitrine en place. En général, les modèles avec renflement ou tout autre accessoire qui assure le remplissage, sont les plus conformés aux femmes qui n’ont pas autant de poitrine et qui veulent donner ce turbin en commission avant. Mais attention : le soutien-gorge ne doit jamais être trop serré. Les armatures proviennent de pratiquer du sport. Les tailles de tour tiennent une place importante à l’ajustage pour le soutien-gorge. Après le sport, le bain en bonnet est indispensable. Pour la lingerie féminine, le soutien-gorge ne pas être très serré.

À explorer aussi : Comment s'habiller quand on est grande ?

Et comment savoir si cela fait mal à la derme ?

C’est simple : lorsque vous mettez la pièce, remarquez l’aspect de votre derme à l’endroit où les lanières et le renflement se trouvent. Si une profonde ligne rouge apparaît, c’est le signe que le soutien-gorge est trop serré. Le tissu est également important dans le choix d’un soutien-gorge. Pour la vie quotidienne, lorsque vous passez de nombreuses heures au travail, l’idéal est toujours un tissu en coton, qui n’attaque pas autant la derme et ne provoque pas d’allergies ou d’irritations, comme peut le faire la dentelle, par exemple. Chaque fois que vous allez essayer un soutien-gorge, assurez-vous que votre derme ne devient pas rouge, ou que le tissu ne gratte pas la région du sein. Un autre conseil important pour éviter les problèmes est de toujours nettoyer le soutien-gorge. Les armatures doivent être bien ajustées pour des conseils de faire le sport.

À lire en complément : Comment s'habiller quand on est grande ?

L’utilisation de soutien-gorge

Avant la première utilisation, il faut le laver avec du savon neutre ou du savon à la noix de coco, sans produits chimiques. Les sangles jouent également un rôle important dans votre corps. Elles maintiennent les seins et soutiennent le soutien-gorge au bon endroit. Soyez donc toujours conscient : la largeur doit toujours être d’au moins un doigt lorsque les seins sont très volumineux. Les femmes à forte poitrine peuvent porter le soutien-gorge qui forme un triangle dans le dos, en fermant la pointe sur le crochet de la pièce. Il existe des magasins qui mesurent le client avant de vendre le soutien-gorge. En action, la taille de l’avant peut ne pas être la même que celle de l’arrière. Détendez-vous, c’est super normal. Cela arrive lorsqu’en raison de la taille différente des seins et du dos, en particulier pour les femmes qui ont un dos plus large et des petits seins, ou lorsque le dos est mignon et les seins sont plus gros. Il est donc nécessaire de mesurer la taille de chaque partie et de trouver un soutien-gorge qui soutienne bien les seins et le dos. En général, vous aurez du mou, mais il s’adaptera lorsqu’il sera placé sur le corps. Soins avec bagues en métal, broderies et autres matériaux qui peuvent blesser votre derme. Ces soutiens-gorge plus décorés doivent être portés en peu de temps. Évitez de travailler avec de telles pièces, par exemple.

Quel soutien-gorge choisir en fonction de sa morphologie ?

Soutien-gorge triangle pour une poitrine menue ? Un bandeau est-il compatible avec une forte poitrine ? Pour quel modèle opter quand le sein manque de fermeté ? Trouver un soutien-gorge conformé peut s’avérer une quête difficile. Les différents conseils et avis. Rien de pire que de la lingerie qui serre, qui gratte ou que l’on doit sans cesse réajuster. Avant toute chose, quel que soit le modèle ou sa morphologie, la condition primordiale dans le choix d’un soutien-gorge reste le confort.  « Un bon soutien-gorge est un soutien-gorge qui s’oublie. Beaucoup de femmes qui ont une poitrine généreuse ont l’impression qu’il faut absolument être serrée dans son soutien-gorge. Elles auront alors des marques voire des blessures en le retirant le soir. »

Connaître ses mesures

Le remède absolu à ce genre d’inconfort: connaître exactement ses mesures. La majorité des magasins de lingerie proposent un service gratuit de prise de mesures afin de connaître sa taille au millimètre près, comme Triumph, où le service se fait sur rendez-vous. Certaines marques proposent aussi sur leur e-shop un guide pour se mesurer soi-même chez soi, comme le tutoriel « Comment calculer sa taille de soutien-gorge » sur le site Internet. Définir le parfait ajustement entre le tour de dos et le bonnet permet de trouver par la suite le soutien-gorge approprié.

FORMES DE SOUTIENS-GORGE : QUELLE FORME POUR QUELLE POITRINE ?

Il existe de nombreuses formes de soutiens-gorge, beaucoup de femmes choisissent ces formes par habitude ou par goût d’une forme précise. Pourtant, vous ignorez peut-être que chaque style s’adapte à une morphologie et  à un besoin. Corbeilles, balconnets, faire monter, minimiseurs, emboîtants, bandeaux. Pas toujours simple de s’y retrouver ! On vous décode donc toutes les formes et les styles de soutiens-gorges que l’on peut trouver. Différences et atouts, quel soutien-gorge est fait pour vous ?

LE SOUTIEN-GORGE CORBEILLE :

Sur ce modèle, les bretelles sont fixées aux extrémités des bonnets et la couture se situe juste au dessus de la pointe des seins.

  • Le soutien-gorge corbeille est approprié aux petites et moyennes poitrines, il permet de les rehausser, de leur donner du volume ainsi qu’une jolie forme arrondie tout en assurant un bon maintien.

Les bonnets intègrent généralement des coussinets de mousse dans leur partie basse qui permettent de recentrer les seins et créer un joli dégagé.

  • Les modèles de soutiens-gorge corbeilles offrent un rendu plus glamour et sexy qu’un modèle classique. Ils n’enveloppent que la partie inférieure du sein et vous permettent donc d’oser les dégagés les plus profonds.

LE SOUTIEN-GORGE BALCONNET :

Le soutien-gorge balconnet est un modèle semi-emboîtant, qui offre un joli dégagé, car plus plongeant qu’un soutien-gorge classique. Mais attention, le confort et le maintien sont toujours au rendez-vous. Les bonnets sont très souvent découpés en deux parties :

  • Une partie basse qui galbe parfaitement la poitrine grâce à sa couture verticale
  • Une partie haute qui habille le haut de la poitrine

Le soutien-gorge balconnet convient parfaitement aux poitrines généreuses jusqu’aux bonnets D et E.

LE SOUTIEN-GORGE PUSH-UP :

Le faire monter est une structure de soutien-gorge qui a pour but de galber et remonter votre poitrine en un clin d’œil par une série de petites astuces. Un joli coup de pouce pour mettre en valeur votre poitrine.

  • Contrairement aux idées reçues, le soutien-gorge faire monter  est approprié à tous les types de poitrines : si vous avez une poitrine petite ou moyenne, la faire monter vous apportera un influence rebondi grâce aux coussinets présents sur les côtés et au dessous des bonnets.
  • Si vous avez une poitrine généreuse, bonne nouvelle vous y avez droit aussi. Le faire monter peut alors devenir votre meilleur allié : avec l’âge ou même suite à une grossesse, votre poitrine perd en fermeté, et c’est là que le faire monter intervient, il permettra de sublimer votre poitrine en la remontant et en la modelant.
  • Le faire monter sera votre atout séduction si vous rêvez d’un dégagé féminin et sexy. Pensez-y sous votre petite robe habillée ou sous votre joli top plongeant, vous allez faire un malheur.

Surtout, privilégiez les bonnets discrets qui habilleront vos moindres dégagés sans jamais tomber dans la vulgarité et choisissez des modèles avec des bretelles multi-positions qui s’adapteront à toutes vos tenues.

LE SOUTIEN-GORGE EMBOÎTANT :

Le soutien-gorge emboîtant est un allié au quotidien puisqu’il vous permet de porter toutes vos tenues à condition que vos tops ne soient pas trop libres. Le soutien-gorge emboîtant est un modèle plutôt classique dans sa forme. Sans mousse ni rembourrage, avec une armature et des bonnets qui montent hauts, il épouse les formes de la poitrine et la maintient correctement.

  • Le soutien-gorge emboîtant est spécialement conçu pour les poitrines généreuses, à partir d’un 95C : il va assurer un maintien maximum tout en enveloppant la poitrine, sans la compresser.
  • Vous recherchez le confort avant tout ? Le soutien-gorge emboîtant est fait pour vous. Il s’agit en action de la forme de soutien-gorge la plus confortable qui existe sur le marché, comme une seconde derme, pour un maintien naturel et renforcé.

Le soutien-gorge emboîtant est un allié au quotidien puisqu’il vous permet de porter toutes vos tenues à condition que vos tops ne soient pas trop dégagés.

LE SOUTIEN-GORGE BANDEAU :

Le bandeau est un soutien-gorge au dégagé droit, avec ou sans bretelles, il est en général le compagnon de notre été, pour porter des matières légères sur des épaules dégagées.

  • Le soutien-gorge bandeau convient aux petites et moyennes poitrines car il ne maintient pas forcément bien le sein en place, et c’est d’autant plus le cas lorsqu’il est porté sans bretelles (pas très glamour d’avoir à le remonter sans cesse.
  • Il est en tout cas idéal à porter sous un tee-shirt ou sous une robe dégageant les épaules. Peu provocant, c’est aussi la forme parfaite pour oser la lingerie apparente sous une jolie blouse blanche ou une petite robe bohème.
  • Le soutien-gorge bandeau est souvent conçu avec des bretelles amovibles qui permettent de porter des bustiers ou tous vos petits tops à fines bretelles.

Vérifiez bien qu’une bande siliconée soit prévue au niveau de l’élastique, cela permettra une meilleure tenue du soutien-gorge, ce serait bien dommage qu’il ne tombe sur vos fesses.

Plan du site