Mode homme : quel costume pour quelle occasion ?

Publié le : 10 février 20216 mins de lecture

Pour les occasions officielles, il existe un code vestimentaire strict pour les hommes. On distingue le queue-de-pie, le smoking, la veste de soirée, le cutaway et le stresemann. Le Gentleman Blog révèle quel costume est porté pour quelle occasion ? Quelles sont les particularités inhérentes aux différents costumes et d’où ils proviennent ?

Le Tailcoat

La queue-de-pie d’aujourd’hui tire son origine de la redingote, un vêtement de la classe ouvrière en Angleterre. Les jeunes nobles emportaient ce vêtement dans leurs loges pour des occasions informelles, après quoi, cette pièce se développait en un grand costume formel. La forme de base : partie avant courte, partie arrière longue a été conservée jusqu’à aujourd’hui. La matière est une nouvelle laine dans le tissu extérieur, tandis que le revers est recouvert de soie. Une chemise blanche est portée avec un insert plus rigide dans les plis. Le gilet et le nœud papillon assortis sont en piqué de coton blanc. Afin de garder le dos libre, le gilet est composé de la partie avant uniquement et est fermé par une barre à l’arrière. Le queue-de-pie et le gilet ont une forme pointue, c’est-à-dire un revers pointu. Le queue-de-pie, également appelé cravate blanche, est considéré comme un grand costume de cérémonie et est porté lors d’occasions très officielles à partir de 18 heures environ. Au bal de l’Opéra de Vienne, par exemple, l’homme n’apparaît qu’en queue-de-pie. La forme elle-même est restée classique, elle ne diffère que par l’ajustement et la sensibilité des lignes.

À explorer aussi : Comment bien s'habiller en toute occasion ?

Le smoking

Pour les soirées, le smoking a été progressivement remplacé par la veste de soirée. Sur les invitations, cela est également appelé cravate noire. Le porteur de cravate noire le plus célèbre est probablement James Bond. L’élégance que dégagent tous les acteurs de James Bond lorsque vous entrez dans le casino en smoking est incontestable. La forme actuelle du smoking a évolué à partir d’une veste en velours qui était portée dans les salons privés après la partie officielle de la soirée, lorsque les messieurs se retiraient pour fumer ou jouer aux cartes et portaient quelque chose de plus confortable. Cette veste était disponible dans des couleurs plus sombres et plus fortes, par exemple vert, bleu ou même rouge vin. Aujourd’hui, le smoking est porté exclusivement en noir, mais parfois aussi en bleu nuit. La forme est similaire à celle d’une veste de travail, mais avec quelques autres détails, comme le dos fermé, le revers en soie et les poches passepoilées sans rabat. Les pantalons ont deux bandes de satin de galon et sont travaillés sans boucles. Une chemise blanche, un nœud papillon noir et une ceinture de smoking sont portés avec le smoking. Pour alléger un peu le tableau noir et blanc, les fabricants proposent également des nœuds papillon et des ceintures de sécurité de couleurs vives et sombres, semblables aux couleurs des anciennes vestes en velours.

À lire en complément : Comment bien s'habiller en toute occasion ?

La veste de soirée

Pour les occasions en plein air, comme une élégante fête d’été, une croisière ou une réception, on porte la veste de soirée blanche ou crème au lieu de la veste noire. Alors que le smoking est disponible avec un col châle ou avec un col pointu, une veste de soirée a toujours un col châle.

La coupe

La coupe est la grande tenue de la journée. Ce costume de cérémonie pour la journée est porté le matin et jusqu’à 18 heures environ. Mais les origines sont plus lointaines. La caractéristique typique de cette combinaison est la veste au genou dans le dos avec l’ouverture arrondie. La caractéristique du pantalon est le motif : des rayures grises et noires. Le gilet correspondant est gris clair. Une chemise blanche avec du plastron complète le look. Cet ensemble est issu des classes moyennes et a remplacé l’uniforme qui était autrefois porté par la noblesse lors des occasions officielles. La couleur de la coupe dépend de l’occasion. Un marié porte une coupe grise à son mariage. Le gilet peut également être coloré pour l’occasion, mais ne doit pas se démarquer. Pour un enterrement, la coupe et le gilet sont noirs.

Le Stresemann

Une alternative un peu moins festive est le Stresemann. Le costume se compose d’une veste sombre de longueur moyenne, d’un pantalon rayé et d’un gilet gris clair. La forme et la longueur de la veste sont similaires à celles d’une veste. Le Stresemann n’est également porté que pendant la journée, jusqu’à 18 heures. Le nom remonte à l’homme politique allemand Gustav Stresemann, qui a porté le costume lors d’occasions officielles de l’État et l’a ainsi rendu célèbre.

Plan du site